samedi 27 mars 2010

La vie en bivouac

J'aimerais revenir un peu sur le matériel de camping.  Nombreuses sont celles qui ne sont pas équipé en accessoires de camping.  Veillez à vous faire prêter le maximum de matériel possible, surtout si vous n'êtes pas adepte de camping.  Ainsi, vous éviterez de faire l'achat de trucs que vous n'utiliserez plus par la suite.  Vous trouverez ci-dessous quelques conseils afin de choisir au mieux votre matériel de camping.

La tente, c’est plus qu’un abri pour passer la nuit en plein air.  Elle vous protègera des intempéries tels: vent, sable et pluie.  Il ne faut JAMAIS quitter le bivouac sans elle puisque vous ne pouvez savoir si vous aller avoir un pépin qui occasionnera du retard sur votre parcours.

Pour bien choisir sa tente, il faut aussi pénétrer à l’intérieur, s’étendre sur le plancher et évaluer l’espace qu’il reste après que tous les campeurs aient pris place.  À vous de choisir une tente simple ou double.  Personnellement, puisque nous étions restreinte dans notre équipement, nous avions opté pour une tente à deux.  Pensez aussi à la quantité de vos bagages et aux frais de surplus à l'aéroport!

Une bonne tente doit pouvoir se monter rapidement et aisément.  Idéalement, mieux vaut donc essayer de monter sa tente soi-même avant d'en faire l'achat, pour constater de visu le temps nécessaire pour compléter le montage.

Il existe sur le marché des tentes appelées 2 secondes.  Aussi conçus pour une occupation simple ou double, ces tentes se monte instantanément et se plie en 15 secondes.  Une fois pliée, elle forme un disque variant entre 50 cm à 70 cm et ne pèse que 1.1 kg à 2.7 kg selon le modèle (simple ou double).  Toutefois, vous ne trouverez pas ce type de tente en magasin au Canada.  La marque Quechua n'est distribuée qu'en Europe.  À moins de passer par la France, vous pouvez toujours regarder sur Ebay pour en faire l'achat.




Quoi de plus réconfortant, au terme d’une dure journée de rallye, que de s’abandonner paresseusement dans son sac de couchage? Après biensur s'être rassasié de bons mets Marocain et d'avoir prit soins de tracer votre première balise pour le lendemain.  Encore faut-il que celui-ci soit adapté à vos besoins.  Voici quelques conseils qui vous permettera de bien choisir votre sac de couchage.

Il existe d'abord trois types de sacs de couchage :

- D’été, pour les températures au-dessus du point de congélation
- Trois saisons, à utiliser jusqu’à des températures de -10°C
- D’hiver, qui permet de dormir jusqu’à -40°C

Pour bien choisir son sac, il faut envisager tous les scénarios possibles d’utilisation.  Durant le rallye, les températures la nuit oscillent entre 0°C et 10°C. Bien qu'un sac trois saisons est suffisant, une personne frileuse aura avantage à choisir un sac plus chaud.  Bien qu’elle augmente le poids des bagages, une doublure placée à l’intérieur du sac de couchage permet de réduire les coûts d’entretien, d’augmenter la durée de vie du sac mais aussi d’augmenter son pouvoir isolant.

Pour améliorer le confort du sac, l’isolation et la protection contre le froid, utilisez un matelas de sol.  Les matelas gonflants offrent certains avantages (confort, rembourrage), mais ils sont plus lourds et sujets à la perforation.

Accessoire pratique s’il en est un, le matelas de sol améliore le confort sous le sac de couchage tout en tenant lieu de couche isolante.  Bref, il peut aisément faire toute la différence entre un sommeil réparateur et un réveil tout en douleurs.  Parmi les différentes catégories, le matelas autogonflant s’avère un choix de plus en plus prisé.  Très compressible, imperméable et durable, il offre un confort supérieur, un bon pouvoir isolant et se gonfle rapidement de lui-même grâce à une couche de mousse emprisonnée dans une membrane étanche.  Lorsqu’on enroule le matelas, on laisse la valve ouverte pour en expulser l’air, avant de la refermer.  Lorsqu’on l’utilise, on le déroule en ouvrant la valve ainsi, la mousse agit et le matelas reprend sa forme.  Hormis les matelas gonflables, les matelas de sol sont offerts en format pleine longueur ou trois-quart : dans ce dernier cas, le matelas est moins long et plus léger, mais on dort les pieds dans le vide.

Par expérience, j'ai vu sur le bivouac que certaines gazelles apportaient leur lit de camps.  Si vous jugez que vous avez la place (dans vos bagages, dans votre tente et dans votre véhicule), vous pourrez bénéficiez d'un confort plus luxueux.


Finalement, pour une bonne nuit de sommeil, n'oubliez pas de partir sans votre oreiller.  Il existe des oreillers compacte idéal pour le camping.  Fait de mousse mémoire, elles sont très confortable et ne prend pas de place dans vos bagages.

J'espère que ces informations vous aidera dans le choix de votre matériel de camping.  Si vous êtes en contact avec des gazelles, elles ont surement du matériel qu'elles peuvent vous prêter. 

4 commentaires:

Isabelle a dit…

Merci les filles pour vos commentaires généreux! vos articles de blogue, vos conseils, votre aide, vos impressions nous ont été et seront précieux!
Team Les Zélées object 2011

Les Zélées a dit…

Merci les filles! Merci de vos articles, merci de vos conseils et suggestions! Cela nous a été et nous sera extrêmement utile!

Les Zélées (Objectif 2011)

Mélissa a dit…

J'ai crée ce blogue exactement pour cela. Ça me fait plaisir de pouvoir vous aider :D

Nathalie Breton a dit…

Wow, comme c'est rassurant de tomber sur votre blogue. Je me prépare pour vivre cette expérience depuis plus de 4 ans et enfin, c'est dans 33 jours que je m'envolerai vivre cette expérience. Vous m'êtes d'une aide précieuse et vous me rassurez.

Merci les filles, beau travail.

Nathalie Breton
RAG2015,équipe 174

Description du Rallye

Le rallye Aïcha des Gazelles a été initié en 1990, comme le premier rallye féminin au monde. Dans un périple éprouvant de 2500 kilomètres au cœur du désert du Sahara marocain, cet événement donne une chance exclusive aux femmes du monde d’aller au bout des limites de leur courage et de leur volonté, d’exprimer leur passion et leur solidarité, et d’exploiter au maximum leur esprit d’équipe.

Pour aller au bout de leur rêve, ces femmes, qui proviennent d’une douzaine de pays, devront user de débrouillardise et faire preuve d’une grande dose de stratégie, jumelée à une finesse de pilotage. Elles devront solliciter au maximum tous leurs sens afin d’arriver au bout de ce rallye périlleux.

Hors des pistes, à bord de véhicules tout terrain ou de 4X4, les concurrentes doivent effectuer un parcours prédéfini en un minimum de kilomètres.

Chaque jour les participantes reçoivent un carnet de route, qui mentionne que les coordonnées géographiques (ex. : 30°28’56000 / 006°25’74300) des six points de contrôle quotidiens. Le trajet de la route suivie est tracé et les participantes suivent cet itinéraire dans le respect des règles, à l’aide d’un unique compas et d'une carte de navigation, le GPS étant strictement interdit.

De plus, le Rallye Aïcha des Gazelles c’est aussi, et tout particulièrement, un rallye qui a du cœur. Avec sa couverture médiatique internationale, le Rallye a fondé, en 2000, l’Association Cœur de Gazelles, afin de mieux structurer ses actions humanitaires. Cœur de Gazelles contribue au bon fonctionnement de certains programmes de santé, d’éducation et de réinsertion sociale auprès de la communauté marocaine.

* Pour plus d’informations, visitez le site officiel au http://www.rallyeaichadesgazelles.com/